:: One-(Week/Month) Stand

:: articles triés par date...

:: articles triés par nom...

:: hinah diary

:: hinah RSS
hinah RSS

:: sur la platine

Sam Amidon

"The Following Mountain"

The Bats

"The Deep Set"

Borja Flames

"Nacer Blanco"

André Brasseur

"Lost Gems From The 70's"

René Costy

"Expectancy"

The Feelies

"In Between"

Greenberger Jones Corsano

"An Idea In Everything"

Ignatz

"The Drain"

Mendelson

"Sciences Politiques"

Hailu Mergia & Dahlak Band

"Wede Harer Guzo"

Mdou Moctar

"Afelan"

Moon Duo

"Occult Architecture Vol. 1 & 2"

Thurston Moore

"Rock N Roll Consciousness"

Janko Nilovic

"Chorus" & "Funky Tramway" & "Pop Impressions"

Orso Jesenska

"Effacer la mer" & "Les variations d'ombre"

Piano Magic

"Closure"

Benoît Pioulard

"The Benoît Pioulard Listening Matter"

Fatou Seidi Ghali & Alamnou Akrouni

"Les Filles de Illighadad"

Sleaford Mods

"English Tapas"

Sun Ra

"The Magic City" & "Other Planes Of There"

Tinariwen

"Elwan"

Various Artists

"The Hired Hands - A Tribute To Bruce Langhorne"

Various Artists

"Funky Chimes - Belgian Grooves From The 70's - Part 1 & 2"

Richard Youngs

"Inside The Future" & "The Rest Is Scenery"

01-07-2000

Willard Grant Conspiracy - The Green, Green Grass Of Slovenia

Willard Grant Conspiracy

"The Green, Green Grass Of Slovenia"

Malgré l'avis des trois principaux conspirateurs bostoniens sur ce sujet (voir interview), la musique de WGC est sûrement encore plus poignante en concert qu'en studio. Le premier live "Weevils In The Captain's Biscuit" était déjà un très bel indice gravé, "The Green, Green Grass Of Slovenia" (session enregistrée, en compagnie de membres des Walkabouts, en octobre 1999 pour la radio nationale slovène) est une nouvelle preuve irréfutable. La voix immense de Robert Fisher, qui se lâche dans ces instants et se permet de chanter sans micro..., et les mélodies métronomiques du guitariste Paul Austin prennent une nouvelle dimension en live, une dimension pouvant allègrement tordre les tripes à grand gaillard d'1m90 et lui donner envie de pleurer... et ce surtout lorsque le violon de Peter Van De Bos se met à grincer à souhait sur "Catnat In The Boom Boom Room" ou quand James Apt, le guitariste électrique, s'excite sur le très velvetien "The Visitor". Il est également à noter que cet album contient "Ballad Of John Parker" ("another drinking song" comme dit Robert), morceau qui sera présent sur "Everything's Fine", le prochain album du groupe, qui sortira en septembre.

 
XHTML | CSS | hinah RSS