:: One-(Week/Month) Stand

:: articles triés par date...

:: articles triés par nom...

:: hinah diary

:: hinah RSS
hinah RSS

:: sur la platine

Sam Amidon

"The Following Mountain"

The Bats

"The Deep Set"

Borja Flames

"Nacer Blanco"

André Brasseur

"Lost Gems From The 70's"

René Costy

"Expectancy"

The Feelies

"In Between"

Greenberger Jones Corsano

"An Idea In Everything"

Ignatz

"The Drain"

Mendelson

"Sciences Politiques"

Hailu Mergia & Dahlak Band

"Wede Harer Guzo"

Mdou Moctar

"Afelan"

Moon Duo

"Occult Architecture Vol. 1 & 2"

Thurston Moore

"Rock N Roll Consciousness"

Janko Nilovic

"Chorus" & "Funky Tramway" & "Pop Impressions"

Orso Jesenska

"Effacer la mer" & "Les variations d'ombre"

Piano Magic

"Closure"

Benoît Pioulard

"The Benoît Pioulard Listening Matter"

Fatou Seidi Ghali & Alamnou Akrouni

"Les Filles de Illighadad"

Sleaford Mods

"English Tapas"

Sun Ra

"The Magic City" & "Other Planes Of There"

Tinariwen

"Elwan"

Various Artists

"The Hired Hands - A Tribute To Bruce Langhorne"

Various Artists

"Funky Chimes - Belgian Grooves From The 70's - Part 1 & 2"

Richard Youngs

"Inside The Future" & "The Rest Is Scenery"

01-02-2000

Louise Attaque - Comme on a dit

Louise Attaque

"Comme on a dit"

Louise Attaque est bien entendu un cas dans le rock français. Un groupe qui vend autant sans jouer la pute c'est inattendu et, en général, ça ne fait pas tant plaisir que ça au milieu "indépendant". On peut aussi avouer qu'entendre les chansons de Louise Attaque dans les supermarchés ou bien chantées à tue-tête dans les bars en fin de soirée ont fait qu'il faudra un certain temps pour pouvoir réécouter en entier le premier album du groupe, album qui nous avait plu malgré des paroles un peu trop "faciles".
Après une première écoute de "Comme on a dit" et en apprenant que Louise Attaque a décidé de faire, tout d'abord, une tournée des petites salles de concert qui avaient cru en eux avant leur énOrme succès, nous voilà rassurés : le groupe n'a pas pris la grosse tête et a préféré continuer à travailler avec les mêmes personnes (toujours Warren Bruleigh et Gordon Gano à la production) pour un album qui, même s'il suit la voie du premier, s'aventure vers un son moins acoustique, moins immédiat, moins accrocheur et met en avant des textes beaucoup moins déchiffrables, moins évidents... bref des textes plus tortueux et profonds. Il restera encore du monde pour penser que Louise Attaque est un groupe pour ados... pas grave, on les laissera avec leurs idées reçues et on suivra volontiers Françoiz Breut et David Eugene Edwards (de 16 Horsepower) invités sur deux chansons de cet album.
Sur la première chanson, on trouve cette phrase : "Faut pas se laisser gagner par l'euphorie de croire que l'on est un homme important". Opération largement réussie.

 
XHTML | CSS | hinah RSS