:: One-(Week/Month) Stand

:: articles triés par date...

:: articles triés par nom...

:: hinah diary

:: hinah RSS
hinah RSS

:: sur la platine

Sam Amidon

"The Following Mountain"

The Bats

"The Deep Set"

Borja Flames

"Nacer Blanco"

André Brasseur

"Lost Gems From The 70's"

René Costy

"Expectancy"

The Feelies

"In Between"

Greenberger Jones Corsano

"An Idea In Everything"

Ignatz

"The Drain"

Mendelson

"Sciences Politiques"

Hailu Mergia & Dahlak Band

"Wede Harer Guzo"

Mdou Moctar

"Afelan"

Moon Duo

"Occult Architecture Vol. 1 & 2"

Thurston Moore

"Rock N Roll Consciousness"

Janko Nilovic

"Chorus" & "Funky Tramway" & "Pop Impressions"

Orso Jesenska

"Effacer la mer" & "Les variations d'ombre"

Piano Magic

"Closure"

Benoît Pioulard

"The Benoît Pioulard Listening Matter"

Fatou Seidi Ghali & Alamnou Akrouni

"Les Filles de Illighadad"

Sleaford Mods

"English Tapas"

Sun Ra

"The Magic City" & "Other Planes Of There"

Tinariwen

"Elwan"

Various Artists

"The Hired Hands - A Tribute To Bruce Langhorne"

Various Artists

"Funky Chimes - Belgian Grooves From The 70's - Part 1 & 2"

Richard Youngs

"Inside The Future" & "The Rest Is Scenery"

01-06-1999

Arab Strap - Mad For Sadness

Arab Strap

"Mad For Sadness"

Après les nombreuses écoutes que l'on a pu porter à "Philophobia", c'est sur le pointe des pieds que l'on était allé découvrir Arab Strap en concert. Car l'univers de ce groupe et en particuliers de cet album semblait plus propice à l'intimité qu'à l'atmosphère "rock" d'une salle. Pourtant grosse surprise car même si les protagonistes restent clairement penchés sur leurs instruments et s'ils font quasiment abstraction du public, les morceaux prennent une ampleur supplémentaire avec des guitares, basses et claviers qui "s'excitent" légèrement plus.
"Mad For Madness", live qui a été enregistré l'année dernière à Londres reflète totalement ce climat. On retrouve bien sûr l'Arab Strap que l'on adore entre phrasé amer/traînant et tempos simples/envoûtants mais également une autre face du groupe plus bruyante en fin de morceaux ("Piglet", "Afterwards"), venant nous faire vibrer plus fortement grâce aux basses portées très en avant ("Here We Go", "Phone Me Tomorrow") ou jouant sur les plates bandes des meilleurs New Order tendance sombre ("Girls Of Summer").
En fait, à l'écoute de ces 10 titres, on pourrait presque affirmer qu'Arab Strap est un groupe de scène ... à écouter absolument à la maison.

 
XHTML | CSS | hinah RSS