:: One-(Week/Month) Stand

:: articles triés par date...

:: articles triés par nom...

:: hinah diary

:: hinah RSS
hinah RSS

:: sur la platine

Sam Amidon

"The Following Mountain"

The Bats

"The Deep Set"

Borja Flames

"Nacer Blanco"

André Brasseur

"Lost Gems From The 70's"

René Costy

"Expectancy"

The Feelies

"In Between"

Greenberger Jones Corsano

"An Idea In Everything"

Ignatz

"The Drain"

Mendelson

"Sciences Politiques"

Hailu Mergia & Dahlak Band

"Wede Harer Guzo"

Mdou Moctar

"Afelan"

Moon Duo

"Occult Architecture Vol. 1 & 2"

Thurston Moore

"Rock N Roll Consciousness"

Janko Nilovic

"Chorus" & "Funky Tramway" & "Pop Impressions"

Orso Jesenska

"Effacer la mer" & "Les variations d'ombre"

Piano Magic

"Closure"

Benoît Pioulard

"The Benoît Pioulard Listening Matter"

Fatou Seidi Ghali & Alamnou Akrouni

"Les Filles de Illighadad"

Sleaford Mods

"English Tapas"

Sun Ra

"The Magic City" & "Other Planes Of There"

Tinariwen

"Elwan"

Various Artists

"The Hired Hands - A Tribute To Bruce Langhorne"

Various Artists

"Funky Chimes - Belgian Grooves From The 70's - Part 1 & 2"

Richard Youngs

"Inside The Future" & "The Rest Is Scenery"

01-10-1998

Vic Chesnutt - The Salesman and Bernadette

Vic Chesnutt

"The Salesman and Bernadette"

Voilà quelques années Vic Chesnutt nous avait été présenté par une personne digne de confiance : Michael Stipe de R.E.M. Nous avions ainsi découvert un Américain écorché vif, doublé d'un songwriter impeccable ! Quelques temps après, ce même Chesnutt nous avait ouvert les oreilles sur Kurt Wagner et son Lambchop naissant ... et nous avions été bien plus qu'enchantés !!! Ce nouvel album sur lequel se trouvent invités Wagner et toute sa clique semble donc une évidence et, après écoute, une réussite totale. Sur "About To Choke", son précédent album, Chesnutt avait perdu sa voie pour s'engouffrer dans des chansons un peu trop "grasses" sur les ailes ... mais il semble que cette époque soit révolue ! Avec "The Salesman and Bernadette" Vic Chesnutt s'appuie allègrement sur des mélodies évoluant très haut grâce au talent de Kurt Wagner pour poser sa voix de canard magnifique ("Duty Free", "Replenished"). " Until The Led" et " Prick" viennent également réchauffer l'atmosphère grâce à un orchestre qui s'emballe et insère quelques notes plus festives. Les admiratifs de Chesnutt et de ses chansons épurées et intimistes auront également droit à quelques merveilles ("Parade"," Blanket Over The Head") qui feront encore se nouer gorges et estomacs. Bref cet album vient encore alimenter le liste des indispensables (américains) de cette année en compagnie de ... au hasard Lambchop !

 
XHTML | CSS | hinah RSS