:: One-(Week/Month) Stand

:: articles triés par date...

:: articles triés par nom...

:: hinah diary

:: hinah RSS
hinah RSS

:: sur la platine

Sam Amidon

"The Following Mountain"

The Bats

"The Deep Set"

Borja Flames

"Nacer Blanco"

André Brasseur

"Lost Gems From The 70's"

René Costy

"Expectancy"

The Feelies

"In Between"

Greenberger Jones Corsano

"An Idea In Everything"

Ignatz

"The Drain"

Mendelson

"Sciences Politiques"

Hailu Mergia & Dahlak Band

"Wede Harer Guzo"

Mdou Moctar

"Afelan"

Moon Duo

"Occult Architecture Vol. 1 & 2"

Thurston Moore

"Rock N Roll Consciousness"

Janko Nilovic

"Chorus" & "Funky Tramway" & "Pop Impressions"

Orso Jesenska

"Effacer la mer" & "Les variations d'ombre"

Piano Magic

"Closure"

Benoît Pioulard

"The Benoît Pioulard Listening Matter"

Fatou Seidi Ghali & Alamnou Akrouni

"Les Filles de Illighadad"

Sleaford Mods

"English Tapas"

Sun Ra

"The Magic City" & "Other Planes Of There"

Tinariwen

"Elwan"

Various Artists

"The Hired Hands - A Tribute To Bruce Langhorne"

Various Artists

"Funky Chimes - Belgian Grooves From The 70's - Part 1 & 2"

Richard Youngs

"Inside The Future" & "The Rest Is Scenery"

21-12-2006

Top 50 2006 - par Antoine D.

Top 50 2006

"par Antoine D."

Antoine D., ancien rédacteur du webzine Mille-feuille.fr et maintenant à la tête du blog Castle Anthrax, nous propose son top 50 des albums de 2006. Un top commenté pour nous inciter à découvrir des sons et artistes très souvent obscurs par ici.


01. Nmperign & Jason Lescalleet "Love Me Two Times" (Intransitive)
Six ans d'attente pour ce Love Me Two Times (nom de code: LM2X), nouvelle collaboration entre Jason Lescalleet et Nmperign (Greg Kelley & Bhob Rainey). Ce projet, c'est tout d'abord une richesse démesurée dans la recherche sur le son comme dans les formes abordées: un disque extrêmement ambitieux où la trompette, le saxophone et les tape loops s'attaquent aussi bien aux registres du noise, du drone et de l'improv. Dans l'oppression comme dans la plénitude, c'est impressionnant.

02. Klaus Filip & Toshimaru Nakamura "Aluk" (IMJ)
Cette confrontation entre le maître de la no-input mixing board et le créateur de lloopp débouche sur une rencontre improvisée entre sinewaves et intenses feedbacks, dans une série de modulations à la complémentarité exemplaire. Loin du confinement, loin des univers claustrophobes, le jeu de ces deux musiciens s'est en réalité considérablement affiné et approfondi au fil des années, au point d'offrir une vaste palette de possibilités: des évolutions microcospiques vers des directions insoupçonnées... un superbe disque, qui témoigne par ailleurs du long chemin parcouru depuis les duos entre Toshimaru Nakamura et Sachiko M.

03. J Dilla "Donuts" (Stones Throw)
On aura beaucoup parlé de lui cette année, pour de tristes raisons, mais aussi pour de plus heureuses: outre The Shining, Jay Dee a aussi livré ces 31 instrus qui respirent la passion pour la musique. Ces Donuts, que l'on a d'ailleurs pu croiser ailleurs dans l'année (chez Ghostface ou chez les Roots), traversent les styles et les époques avec une aisance déconcertante. Beaucoup de magie là dedans...

04. Kommando Raumschiff Zitrone "First Time Ever I Saw Your Face" (Quincunx)
Première sortie sur ce jeune label anglais, où l'on retrouve Kai Fagaschinski et Christof Kurzmann réunis sous le patronyme Kommando Raumschiff Zitrone. Ce First Time Ever I Saw Your Face permet de renouer avec plusieurs composantes déjà rencontrées dans certains de leurs projets: la cohabitation entre lloopp et la clarinette évoque Los Glissandinos (le duo Kai Fagaschinski et Klaus Filip), tandis que l'attachement à la voix et les traces de pop rappellent certaines explorations entreprises par Schnee (le duo Christof Kurzmann et Burkhard Stangl), et où les battements, les crépitements, les soupirs, les silences coexistent avec des phases plus mélodieuses.

05. David Lacey, Paul Vogel & Mark Wastell "Live Concert from the I-and-E Festival" (Confront)
Une impeccable prestation enregistrée en avril 2006, où la clarinette et la cymbale semblent se prolonger et se compléter à l'infini.

06. Volcano the Bear "Classic Erasmus Fusion" (Beta-Lactam Ring)
Aux côtés de The Idea of Wood, Guess the Birds et 500 Boy Piano, ce double album se pose parmi leurs plus grandes réussites: goût du voyage, influences multiples, du free-jazz au krautrock en passant par les marathons façon Taj Mahal Travellers... avec un discours parfaitement fluide.

07. Lionel Marchetti "Red Dust" (Crouton)
Trois 3" en compagnie d'un maître de la musique concrète.

08. Om "Conference of the Birds" (Holy Mountain)
La section rythmique de Sleep (Chris Hakius à la batterie, Al Cisneros à la basse) poursuit ses inlassables variations, bercées par un étrange caractère mystique. Avec une excellente production signée Billy Anderson (Asva, Ramesses, Neurosis...).

09. Phill Niblock "Touch Three" (Touch)
3h30 avec le dronemeister: puissance, maîtrise et charisme sont au menu de ces neuf pistes, chacune d'elles étant centrées sur un interprète et son instrument (Franz Hautzinger et sa trompette, Julia Eckhardt et son violon ou encore Ulrich Krieger et son saxophone... qui, au passage, reprend un thème de Charlie Parker le temps d'un titre).

10. Will Guthrie "Body and Limbs Still Look to Light" (Cathnor)
Les nantais le connaissent probablement par le biais d'Antboy, l'australien délivre ici un cocktail de métal rouillé, d'objets trouvés et d'interférences radio. Signé sur un tout jeune label lancé cette année.

11. Wolf Eyes & Anthony Braxton "Black Vomit" (Victo)
Enregistré lors du FIMAV 2005 et sorti ici avec un rendu nettement supérieur au bootleg qui avait suivi, cette collaboration voit le saxophone d'Anthony Braxton survoler un magma tantôt stagnant, tantôt en fusion.

12. Flaherty / Corsano "The Beloved Music" (Family Vineyard)
Après avoir enchaîné les collaborations entre 2001 et 2005, Paul Flaherty et l'omniprésent Chris Corsano ont élevé leur nombre de sorties en duo durant ces deux dernières années... et signent tout particulièrement cet album de haute volée. A l'instar du Solar Fire Trio mentionné un peu plus bas, il s'agit d'un free-jazz bouillant, débordant d'enthousiasme.

13. Maggoted "S/T" (Jyrk)
Pas mal de bonnes sorties du côté de chez Jyrk cette année... Je retiens ce CDR de Maggoted (Pete Swanson des Yellow Swans & Robert Mayson des Grey Daturas), qui rappelle au bon souvenir des évolutions de Yamashirube ou à l'aspect parasité des Skaters: une sorte de sonar lointain, de grondement souterrain qui mute en courants particulièrement intenses, dans une atmosphère dark et légèrement noisy.

14. Jakob Olausson "Moonlight Farm" (De Stijl)
Folk cabossé en provenance de Malmö, avec une orientation lo-fi et une recherche sur l'espace et les saturations bien dosées.

15. Charalambides "A Vintage Burden" (Kranky)
En marge des excellents CDR d'archives sortis dans l'année, Charalambides est revenu au duo Tom & Christina Carter, avec A Vintage Burden: un disque aux accents blues qui renoue avec la période Union / Market Square / Historic 6th Ward / Houston.

16. Wooden Wand and the Vanishing Voice "Gipsy Freedom" (5RC)
Du blues, du rock, de la pop et du jazz sauce ESP-Disk (avec la participation de Daniel Carter), Wooden Wand & the Vanishing Voice signe l'un de ses disques les plus complets... L'incontournable Pete Nolan est aussi de la partie (Magik Markers, Spectre Folk, GHQ...).

17. The Contest of Pleasures "Albi Days" (Potlatch)
Une série de dialogues minutieux entre John Butcher (sax), Xavier Charles (clarinette) et le magique Axel Dörner (trompette).

18. Six Organs of Admittance "The Sun Awakens" (Drag City)
Ben Chasny poursuit sa route sans réel faux pas et offre un condensé de ses multiples visages au cours de folksongs déclinées en acoustique comme en électrique, sur fond de drones ou de rythmiques percutantes... et avec une cascade d'invités sur le grand raid final (en provenance de Comets on Fire, Grouper, Om, Yellow Swans, Fucking Champs).

19. Steffen Basho-Junghans "Last Days of the Dragons" (Locust)
Guitariste prolifique ayant opéré dans des registres relativement variés (y compris dans des directions plus expérimentales ou plus abstraites), Steffen Basho-Junghans revient ici très nettement dans un secteur Takoma, clair et dynamique.

20. Solar Fire Trio "S/T" (Invada)
Deux saxophones sous influence Brötzmann, une batterie sous influence Bennink et l'on peut dire que ce trio originaire de Liverpool (Dickaty / Jackson / Belger) porte bien son nom: du free-jazz brûlant.

21. Bardo Pond "Ticket Crystals" (ATP)
Longue attente pour cet album dont les premières pistes avaient été dévoilées lors d'une Peel Session en 2004. Avec quelques invités ponctuels (Christina Carter, Tom Greenwood), Bardo Pond poursuit sur sa lancée: ses guitares entrelacées, les rafales de sa section rythmique et une Isobel Sollenberger envoûtante... et une belle surprise avec FCII et ses accents dub.

22. Af Ursin "Aura Legato" (La Scie Dorée)
Signé Timo Van Luijk, un bel album de boucles, de drones et de mélodies lointaines à base de percussions, cuivres, claviers...

23. Jason Lescalleet "The Pilgrim" (Glistening Examples)
CD+LP, où Jason Lescalleet rend hommage à son père, disparu en 2005. Une expérience à part...

24. EKG & Giuseppe Ielasi "Group" (Formed)
Collaboration à base de guitare, hautbois, électronique et cuivres entre le duo chicagoan et le quasi-milanais. Pureté du son, lignes esthétiques racées et goût pour les décors ascétiques.

25. Heavy Winged "Hunting the Moon" (Ruralfaune)
Ce trio originaire de Brooklyn aura eu une existence éphémère, mais il laisse quelques bons disques derrière lui, parmi lesquels ce Hunting the Moon sorti sur un jeune label CDR basé à Angers: Ruralfaune. Rencontres improvisées entre guitare, basse et batterie... autant dans le noisy que dans l'entraînant.

26. Sir Richard Bishop "Fingering the Devil" (Latitudes)
Parallèlement à sa carrière chez les Sun City Girls, Richard Bishop poursuit ses escapades solo à la guitare acoustique... dans des couleurs toujours aussi variées (jazz manouche, blues, musiques ibériques ou nord africaines...).

27. Mammal "Let Me Die" (Animal Disguise)
Pensez noise tendance marteau-piqueur/imprimante à aiguilles, avec une affinité pour les beats parasités, et vous aurez une bonne idée de la musique de Gary Beauvais. Le fait qu'il soit basé à Detroit tendrait à le rapprocher d'une forme de techno... mais dans une vision particulièrement austère et léthargique.

28. Fursaxa "Myriad of Satyrids" (Self Released)
Une de ses plus grandes réussites en CDR: boucles de voix, drones légers, cordes, percussions accumulées dans des progressions maîtrisées, toujours avec ce style très singulier, mélange de rituel sacré et de folk forestier.

29. Hervé Boghossian (w/ John Tilbury & Mark Wastell) "Archi.Texture Vol.1" (Cathnor)
Hervé Boghossian se livre à des assemblages entre le piano de John Tilbury et le violoncelle de Mark Wastell: un dialogue entre des résonances austères, volumineuses et un drone qui fait figure de lueur scintillante.

30. Kyrgyz "Kyrgyz" (Digitalis)
Un quartet où l'on retrouve de nombreuses composantes bien connues, en compagnie de Tom Carter (Charalambides), Robert Horton (touche-à-tout et figure immanquable des labels CDR ces dernières années) et l'univers Jewelled Antler (avec Loren Chasse et Christine Boepple): drones, collages, expérimentations lo-fi et aventures entraînantes. Un disque qui va au delà de la simple addition de ces quatre musiciens.

31. James Blackshaw "O True Believers" (Important)
Du folk takomesque, un jeu très aéré et lumineux, tels sont les principaux aspects de la musique de James Blackshaw, jeune guitariste anglais qui, en 2006, a confirmé une année 2005 déjà très réussie (son album live sorti il y a quelques mois sur Kning Disk, contient quelques-uns de ses meilleurs titres... un excellent moyen de le découvrir).

32. Daniel Menche "Creatures of Cadence" (Longbox/Crouton)
Le cataloguer dans un registre harsh-noise ultrabourrin serait assez réducteur, car Daniel Menche officie ici dans un climat plus apaisé: drones et pulsations autour d'une instrumentation à base de violoncelle, de cithare et d'une bonne dose de percussions... et un côté assez tribal.

33. Giuseppe Ielasi "S/T" (Häpna)
Album assez inattendu dans la discographie de l'italien: riche instrumentation et progressions imprégnées par le dub et l'ambient.

34. Yamashirube "Yuki-Onna Ni Ai Ni I Ku" (Subjective Spirit Sound)
Sur la base d'un blues défoncé et de beats monotones et éraflés, Hide Uchida greffe à sa guitare un ensemble de mbira, bol chantant, percussions... un étrange sonar lo-fi.

35. Tetsuya Umeda "Ocket" (IMJ)
Montages à base de ventilateurs et de haut-parleurs, manipulations de métaux et de verre au programme de cet album de Tetsuya Umeda, artiste originaire de Osaka. Parfois assez proche des field-recordings du Scenery of Decalcomania de Toshiya Tsunoda.

36. M.S. Waldron, Steven Stapleton, Berg Sigmarsson, Jim Haynes, Faulhaber "The Sleeping Moustache" (Helen Scarsdale Agency)
Une dream team sur Helen Scarsdale Agency, inévitablement portée par les influences de Nurse with Wound, dans une ambiance obscure de patchwork surréaliste.

37. Aaron Dilloway "Asset Stripping" (Hanson / Chondritic Sound)
Noise avec nombreuses ruptures... sur une grosse base de samples en provenance des New Blockaders.

38. Sun City Girls "Djinn Funnel" (Nashazphone)
Florilège de titres enregistrés sur la période 1999-2001 qui renoue quelque peu avec l'esprit aventurier et épique du légendaire 330,003 Cross Dressers from Beyond the Rig Veda.

39. Sanjah "Musen/Izu" (PSF)
Un superpowertrio comme seul PSF peut en présenter: Kan Mikami, Masayoshi Urabe, Toshi Ishizuka. Fantasque, explosif, généreux.

40. GHQ "Heavy Elements" (Threelobed)
Cette formation où l'on retrouve notamment Marcia Bassett (Double Leopards, Hototogisu, Zaimph, Zaika...) et Pete Nolan (Magik Markers, Spectre Folk...) avait déjà montré l'an passé avec son excellent "Hea", ses capacités à mêler drone, noise et ragas. Belle récidive sur ce disque.

41. Herb Diamante "May I Light Your Cigarette?" (Abduction)
John Godbert a déjà officié aux côtés de Skullflower, Sunburned Hand of the Man, Smegma et du Vibracathedral Orchestra, mais sous le pseudonyme de Herb Diamante, il joue la carte du crooner sur fond de retro-pop décalée et de génériques 60s.

42. Dream/Aktion Unit "Blood Shadow Rampage" (Volcanic Tongue)
Le premier disque de ce collectif free au line-up variable. On y retrouve ici Thurston Moore, Paul Flaherty, Chris Corsano, Heather Leigh Murray (ex-Charalambides, Taurpis Tula...), Matt Heyner (NNCK, Cold Bleak Heat...).

43. Sunn O))) & Boris "Altar" (Southern Lord)
Collaboration de poids lourds: Sunn O))), Boris et quelques guests du cru (Joe Preston, Rex Ritter, Dylan Carlson, Steve Moore...). Mais cet album ne s'arrête pas là, en passant aussi par le folk hanté et noir, en compagnie de Jesse Sykes et de deux de ses partenaires du Sweet Hereafter.

44. Polwechsel "Archives of the North" (HatHut)
Suite au départ de Burkhard Stangl, le trio Moser / Butcher / Dafeldecker a été rejoint par deux maîtres des percussions: Burkhard Beins et Martin Brandlmayr. Entre EAI et références plus "classiques" (Moser est l'auteur de trois des cinq pièces de l'album...), le quintet offre un florilège de ses qualités d'orfèvre du son: la pureté des cymbales fouettées, la netteté des résonances, la haute définition des textures, l'austérité des ambiances...

45. Ghostface Killah "Fishscale" (Def Jam)
Un disque qui doit beaucoup à Pete Rock, J Dilla ou au recyclage des Special Herbs de MF Doom... et si l'on veut bien lui pardonner les quelques horreurs qu'il contient, on tient alors de sacrés moments de rap.

46. [N:Q] "November Quebec" (Esquilo)
Improvisations à base de radios et d'électronique, avec ce quartet composé de Keith Rowe, Will Guthrie, Julien Ottavi et Manu Leduc.

47. Jack Rose "S/T" (aRCHIVE)
Jack Rose récite ses gammes dans ce disque qui sent bon le Delta Blues... sans oublier les standards du genre (Dark was the Night...).

48. Astral Blessing "S/T" (Mad Monk)
Sur le label de James Toth (Wooden Wand), cette formation où l'on retrouve notamment Paul Labrecque & Valerie Webb (Sunburned Hand of the Man), déploie de chouettes riffs, bien relayés par la section rythmique.

49. Joe Panzner "Polished Rocks" (Gameboy)
Joe Panzner (moitié de Scenic Railroads, son duo avec Mike Shiflet) rassemble granulations minimales, souffles puissants et textures hyperdétaillées.

50. Skygreen Leopards "Disciples of California" (Jagjaguwar)
Glenn Donaldson et Donovan Quinn (deux des fondateurs du collectif Jewelled Antler) accentuent leurs traits pop tout en restant attachés au folk californien des 60s. Superbe guitare et basse sautillante.

 
XHTML | CSS | hinah RSS